Dossier: Est-il nécessaire d’avoir autant de puissance ?

P4

Introduction :

NetBurst, une architecture vouée à l’échec ? Initialement censée atteindre +/- 7GHz, celle-ci verra ses meilleurs représentant atteindre 3,8GHz au prix d’une consommation élevée. L’objectif aujourd’hui est de voir si une processeur de cette ère est capable d’être fonctionnel en utilisation basique (bureautique avancé, internet –> étant convaincu que l’utilisation des Core i5 ou i7 était un poil « Overkill » dans le cas de Madame Michu). Lassé d’entendre des vendeurs Fnac ou LDLC recommander l’utilisation de Core i5 comme étant le minimum syndical pour espérer atteindre Google, j’ai décidé de faire ce test dont voici la configuration (complètement déséquilibrée, en guise d’expérimentation):

Processeur : Intel Pentium 4 HT 661 à 4,50GHz (Cedar Mill, 65nm)

Carte mère : Asus P5KR Green, bios V.0703

Mémoire vive : 4x1Go DDR2-800 CAS 6

Carte graphique : Asus ENGTX550 Ti DirectCU, pilotes 373.06

Stockage : SSD Kingfast 64Go (chinois … mais ici c’est surtout les latences qui importent face à l’utilisation d’un HDD traditionnel)

Alimentation : Cooler Master Elite Power 400w

Boitier : Truc affreux tout droit sorti des années 2000 avec façade en plexiglass

OS : Windows 10 Pro x64 Pro

Configuration

Le test sera coupé en deux parties:

  • Démontrer que notre chère Pentium 4 est moins puissant qu’un simple laptop à 300€
  • Montrer que malgré ses performances médiocres, celui-ci est suffisant dans la plupart des usages (internet, streaming, traitement de texte…)

Quelques benchmarks:

Par définition on appelle benchmark un logiciel destiné à tester les performances d’un ordinateur ou d’un de ses composants. L’idée ici est clairement de montrer la puissance de cet ordinateur (malgré une fréquence de fonctionnement élevé, ce type de processeur reste relativement peu performant), histoire de se rendre compte de l’écart qu’il existe entre une telle configuration et un simple processeur entrée de gamme Celeron N2930 (quad-core destiné aux ordinateurs à bas prix) couplé à 4Go de RAM. A titre de comparaison sont ajoutés l’iPhone 7 ainsi qu’un ordinateur à base d’AMD FX et 16Go de RAM (DDR3 1866MHz).

geekbench-4

L’important ici se situe dans les scores « multi-core » qui représentent mieux un usage basique (les systèmes actuels tirent correctement parti des configurations à plusieurs coeurs, exception faite de certains jeux). On remarque donc des performances 70% plus élevées pour le Celeron que pour le Pentium 4 et ses 4,5GHz lorsque tous les cœurs/threads sont mis à contribution. Passons à 3DMark et son benchmark « Cloud Gate » :

cloud-gate-physics

Même constat ici, le Celeron de notre ordinateur portable d’entrée de gamme obtient un score 232% plus élevé que notre système à base de Pentium 4 overclocké. Dernier benchmark de la liste, 3DMark « Ice Storm » :

ice-storm-physics

Une fois de plus, notre Pentium 4 est incapable de suivre le Celeron avec un score deux fois moins élevé.

En conclusion, il est évidant que même le plus basique des ordinateurs actuels se veut plus rapide que notre configuration Pentium 4 datant de 2006 (et ce même « boosté » à 4,5GHz). Reste à voir ce dont est capable notre Pentium 4 en utilisation bureautique réelle, c’est à dire navigation web, lecture de vidéo sur YouTube ou encore écoute de musiques via Deezer entre autre

Test YouTube 720p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *